Chefchaouen, le trésor bleu

IMG_3102

Les vacances d’été ont enfin débuté ! Après quelques jours passés à Casablanca,  nous faisons route vers le Nord Est du Maroc.

Cela n’était pas prévu mais j’ai eu l’opportunité de partir à Chefchaouen (à environ 6h de route de Casablanca), surnommée la ville bleue, pour trois jours. Bien qu’étant d’origine marocaine, je connais très peu ce pays. En effet,  j’ai très peu voyagé durant mes cinq années d’études. Lors de ce voyage, j’ai été époustouflée par ces paysages changeants, passant des magnifiques montagnes du Rif Nord, à ces routes qui longent le fleuve « Oued Laou »,  et ces cactus poussant dans un environnement aride… tant de richesses concentrées dans cette région !

Chefchaouen est une petite ville du Maroc située au sud de Tétouan et ce qui m’a frappé est son architecture marquée d’un bleu vif pour la plupart des bâtiments de la ville. Pourquoi ces mille nuances de bleu ? Plusieurs rumeurs existent : certains révèlent que ce sont les Juifs qui ont répandu cette couleur dans la ville, le bleu symbolisant le ciel, le paradis. D’autres en revanche déclarent que le bleu permet d’éloigner les moustiques, ces derniers n’aimant pas l’eau claire. Enfin, certains affirment que la ville est bleue pour représenter la Mer Méditerranée présente à une trentaine de km. Bien que ces convictions ne soient que des théories, les villageois ont pris le relais et perpétuent, encore aujourd’hui, cette tradition de peinture dans une atmosphère de profonde sérénité.

Vous l’avez compris, ce qui fait la renommée de la ville est ces murs bleus à perte de vue lui donnant un caractère tout particulier.  Si vous passez par là, je vous conseille bien évidemment de visiter la médina et ces nombreuses ruelles étroites, quel délice de découvrir des rues atypiques ! Il y a également la place « Outa el Haman » où vous trouverez la majestueuse Kasbah, que je n’ai malheureusement pas eu l’opportunité de visiter (10dh l’entrée/personne, soit environ 1€) car fermée au moment où j’y étais.
La Kasbah a été initialement conçue pour défendre la ville des étrangers. Aujourd’hui, elle abrite un paisible jardin,  un musée éthnographique présentant une collection d’art, de pièces artisanales, de costumes traditionnelles ainsi que des instruments de musique. Ce lieu abrite également une ancienne prison et une tour, récemment rénovée, permettant d’avoir une vue panoramique de la ville. Le site est assez petit (la visite de la Kasbah se fait en moins d’une heure d’après les échos), ce qui n’en fait pas moins un lieu intéressant !

Autre activité à faire, si vous êtes véhiculés, est la découverte du site naturel d’Akchour,  situé à environ 30km de Chefchaouen. Akchour est connu pour sa majestueuse cascade, ces diverses chutes d’eau formant des « piscines » naturelles, ces rivières d’eau claire, sa végétation à l’état brut, un vrai havre de paix ! Seulement voilà.. après une bonne quinzaine de km effectuée, le carburant disponible dans le véhicule est presque nul et au beau milieu des montagnes, aucune station-service n’est implantée ! Je vous laisse imaginer le stress à l’idée que le véhicule puisse tomber en panne à tout moment. Pas le choix, nous continuons de rouler jusqu’à la découverte d’un petit site naturel où un parking était présent. Avant de rejoindre la fameuse cascade et le « Pont de Dieu« , le gardien de ce parking nous informe qu’il restait encore un peu plus de 5km de route + 4h de marche (en effet, la cascade n’est accessible qu’à pied). Nous décidons de ne pas rejoindre la cascade dû au risque de panne de carburant et de rester un moment sur le site. Un peu déçue tout de même, mais je ne regrette pas cette petite escapade, le lieu était entouré de montagne, de roches et de source d’eaux, moment de détente et relaxation garantie!

A Chefchaouen…

IMG_3111 IMG_3112-1chefchaouen IMG_3372chefchaouen

Sur la route d’Akchour…

FullSizeRender-13Akchour, ChefchaouenAkchour, ChefchaouenAkchour, ChefchaouenAkchour, ChefchaouenAkchour, ChefchaouenAkchour, ChefchaouenAkchour, ChefchaouenAkchour, ChefchaouenAkchour, Chefchaouen

Loin du tumulte urbain, il est bon de flâner dans les ruelles  de la ville. Pour les amateurs de marche, la ville est superbe pour de l’escalade ou du trekking, Chefchaouen étant entourée de montagne. Si c’était à refaire, je ne partirai probablement pas durant la période estivale. En effet, les prix sont généralement gonflés que se soit en hôtellerie, boutiques de souvenir ou restauration, la température est élevée (près de 40°C au moment où j’y étais) et la foule de touristes importante. Malgré ces points, Chefchaouen est indéniablement une ville à découvrir, une ville où l’on respire l’authenticité et le bon air de montagne !

 

Leave a Reply

↓
%d blogueurs aiment cette page :